Les immigrants sont essentiels pour Ottawa. Il est crucial de reconnaître leur contribution à notre vitalité culturelle et économique.

Jessica Brichta
Le Conference Board du Canada
Le Centre de services communautaires chinois d’Ottawa est tellement heureux de s’être joint à la table sectorielle sur la santé et le bienêtre du PLIO. Il est clair…

Wendy Tang, Centre de services communautaires chinois d’Ottawa
J’ai été heureuse de voir une programmation relative à l’intégration du territoire algonquin et à la culture autochtone dans le cadre de la SAO 2014. Veuillez…

Linda Manning
Agrégée supérieure, Université d'Ottawa
Historiquement, les immigrants ont toujours joué un rôle important à Ottawa. Ils participent à notre prospérité économique, diversifient notre culture et contribuent…

Jim Watson
Maire d'Ottawa
Le Conseil du PLIO est déterminé à jouer un rôle de premier plan. En quelques années, nous avons mis de l’avant une vision et des priorités communes, et nous en sommes…

Salimatou Diallo
Vice-président, Conseil du PLIO;, Assemblée de la francophonie de l’Ontario
La collectivité dans son ensemble, y compris les immigrants, profite du travail du PLIO. En peu de temps, nous avons semé ensemble des graines pour le développement d’Ottawa.

Dick Stewart
Conseil du PLIO
La Ville d’Ottawa continuera à jouer un rôle prépondérant pour la mise en œuvre de la Stratégie pour l’immigration à Ottawa, tout comme pour la fondation du PLIO.  

Steve Desroches
Conseiller municipal et maire suppléant d’Ottawa
Le Canada a été façonné par des gens venus des quatre coins du monde pour bâtir ce pays. La Semaine d’accueil à Ottawa offre une plateforme aux résidents d’Ottawa…

Alex Munter, président du Conseil du PLIO et président-directeur général du Centre hospitalier pour enfants de l’est de l’Ontario et Centre de traitement pour enfants d’Ottawa.
Le Collège Algonquin a vraiment accueilli le monde entier hier! D’Irak, d’Iran, ou de Russie, et bien d’autres pays, nous avons accueilli près de 150 nouveaux arrivants…

Collège Algonquin
Comité organisateur pour la SAO 2014
La SAO permet aux participants de sentir qu’ils font partie de la collectivité et elle permet à la collectivité d’améliorer sa capacité d’attraction et de rétention…

Caroline Andrew
Prefesseur, Université d'Ottawa

Bâtir des communautés accueillantes

August 6, 2021

Selon Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC), Ottawa a accueilli 11 000 nouveaux résidents permanents en 2019, malgré une baisse des voyages internationaux au Canada de plus de 95% en raison des restrictions frontalières dues à la pandémie de Covid-19.

Alors que les restrictions frontalières sont peu à peu levées, un plus grand nombre de nouveaux arrivants sont attendus au niveau national en 2021, étant donné que les niveaux d’immigration d’IRCC ont été établis à 400 000 nouveaux arrivants.

Le Conference Board du Canada a indiqué qu’en raison de la population vieillissante du Canada et des faibles taux de natalité, l’immigration jouera un rôle vital pour la croissance et la compétitivité économiques du pays. De plus, IRCC a déjà montré que l’immigration permanente et non-permanente représente déjà plus de 80% de la croissance démographique du Canada.

Afin d’attirer et de retenir les talents internationaux dont Ottawa a besoin pour continuer de croitre, on a besoin de plus d’intégration économique et les efforts devraient être dirigés dans le développement de communautés accueillantes, définies comme un effort collectif pour créer un endroit où les personnes se sentent valorisées et incluses.

En 2010, une étude réalisée par Victoria M. Esses, Leah K. Hamilton, Caroline Bennett-AbuAyyash, et Meyer Burstein, intitulée « Caractéristiques d’une communauté accueillante » identifiait 17 caractéristiques qui devraient être présentes dans nos villes pour permettre aux immigrants de s’intégrer.

Le rapport concluait qu’au final, une communauté accueillante attire et retient les nouveaux arrivants en a) identifiant et éliminant les barrières; b) promouvant un sentiment d’appartenance et c) en répondant aux besoins via une planification communautaire proactive et l’élaboration de services et appuis pertinents qui font la promotion de leur intégration économique, sociale, politique et culturelle.

Ces 17 caractéristiques d’une communauté accueillante ont été plus tard classées en 2016 par la chercheuse Zenaida Ravanera, dans un document « Mesurer les communautés accueillantes : la perspective d’une chercheuse » et sont présentées ci-dessous selon l’échelle de classement de la plus utile à la moins utile.

  1. Opportunités d’emploi : avec des salaires adéquats comme source première de revenus répondant aux besoins de base que sont le logement et la nourriture. Quand l’emploi correspond à l’éducation et aux expériences professionnelles des personnes. Ainsi, on évite le sous-emploi et le chômage.
  2. Logement abordable et convenable : essentiel également car cela affecte l’habilité des nouveaux arrivants à accéder aux écoles, emplois et services principaux comme les soins de santé.
  3. Opportunités d’éducation : un immigrant sur quatre qui souhaitait s’établir au Canada de façon permanente a indiqué que l’accès à l’éducation était une des principales raisons de vouloir rester. Cela contribue également à la satisfaction dans la vie et la mobilité sociale au Canada.
  4. Favoriser le capital social : les liens au sein des groupes et entre les groupes et réseaux sociaux améliorent la valeurs des liens sociaux. Les réseaux primaires représentent les relations proches, dont la famille et les amis, tandis que les réseaux secondaires représentent les connaissances, les collègues, les voisins et les relations plus distante. La capacité à développer les deux types de réseaux est importante pour créer un sentiment d’appartenance.
  5. Opportunités d’engagement social : étroitement associé au développement du capital social (point 4), cela concerne l’isolement que les nouveaux arrivants peuvent ressentir en l’absence de liens sociaux et de contacts dans la communauté.
  6. Attitudes positives envers les immigrants, la diversité culturelle et la présence de nouveaux arrivants dans la communauté : cela inclut les sentiments, opinions, et/ou comportements envers les nouveaux arrivants qui sont importants pour atténuer les expériences de discrimination en milieu de travail, dans l’engagement social et les relations.
  7. Caractéristiques et services municipaux sensibles à la présence et aux besoins des nouveaux arrivants : livrés grâce à une planification municipale inclusive, la livraison de services et d’informations.
  8. Soins de santé accessibles et convenables : culturellement appropriés, pas de barrière dans l’accès aux soins de santé.
  9. Présence d’agences de services aux nouveaux arrivants qui répondent bien à leurs besoins : point de contact principal pour de nombreux nouveaux arrivants à leur arrivée au Canada avec un rôle essentiel dans la livraison de services dans les domaines comme l’emploi, la formation linguistique et l’appui en santé mentale.
  10. Opportunités d’utiliser l’espace public et les lieux de loisirs : tels que les parcs, les squares, les bibliothèques publiques, et les lieux publics communautaires et de loisirs accessibles à tous les membres de la communauté qui aident à l’intégration dans la communauté.
  11. Couverture médiatique et représentation favorables : dans quelle mesure les questions d’immigration sont politisées et décrites dans les médias, impacts sur les attitudes envers les immigrants et les niveaux d’immigration.
  12. Disponibilité et accessibilité des transports en commun : cela touche la capacité des personnes à se rendre au travail, dans les services (ex. soins de santé), et de remplir leurs besoins quotidiens (ex. magasinage alimentaire).
  13. Liens entre les principaux acteurs œuvrant en faveur de communautés accueillantes : connections qui implique la coopération, l’information, et le partage de ressources puisque nous avons tous un rôle à jouer dans l’intégration des immigrants; inclut les membres de la communauté.
  14. Relations positives avec la police et la justice : cela inclut un sentiment de confiance et de satisfaction à l’égard des services fournis et des services policiers qui comprennent les diverses communautés qu’ils desservent.
  15. Opportunités de participation politique : ce n’est pas qu’une forme de participation et d’engagement citoyen. Cela suppose une connaissance des droits et responsabilités de chacun et l’occasion de redonner à notre communauté.
  16. Sécurité : dans nos maisons et dans nos rues, c’est un élément vital de la qualité de vie au Canada. Exposition réduite au crime, y compris les crimes haineux. Une perception de sécurité est essentielle.
  17. Présence d’organisations cultuelles diverses : cela va plus loin que la tenue de services religieux, il s’agit aussi du respect de la diversité religieuse.

 Au PLIO, la Semaine d’accueil à Ottawa a été créée en concertation avec les partenaires de la Table sectorielle d’intégration socio-civique, pour favoriser le capital social et les opportunités d’engagement social, les deux étant classés parmi les 5 premières caractéristiques d’une communauté accueillante. Avec pour objectifs de créer des occasions pour les nouveaux arrivants de : a) tisser des liens dans la communauté d’Ottawa et b) montrer notre respect authentique et notre accueil aux nouveaux arrivants, la SAO a montré qu’elle créait des voies efficaces pour les nouveaux arrivants de connecter avec les résidents locaux et qu’elle façonnait un environnement accueillant et continuera de la faire, avec le soutien de ses partenaires dans son édition 2022.