La SAO permet aux participants de sentir qu’ils font partie de la collectivité et elle permet à la collectivité d’améliorer sa capacité d’attraction et de rétention…

Caroline Andrew
Prefesseur, Université d'Ottawa
Les immigrants sont essentiels pour Ottawa. Il est crucial de reconnaître leur contribution à notre vitalité culturelle et économique.

Jessica Brichta
Le Conference Board du Canada
Le Centre de services communautaires chinois d’Ottawa est tellement heureux de s’être joint à la table sectorielle sur la santé et le bienêtre du PLIO. Il est clair…

Wendy Tang, Centre de services communautaires chinois d’Ottawa
Le séminaire de la SAO sur la nutrition et la santé des femmes immigrantes était un pas dans la bonne direction pour réduire l’écart entre les chercheurs en milieu…

Joséphine Etowa
Professeure agrégée , École des sciences infirmières, Université d'Ottawa
Le Collège Algonquin a vraiment accueilli le monde entier hier! D’Irak, d’Iran, ou de Russie, et bien d’autres pays, nous avons accueilli près de 150 nouveaux arrivants…

Collège Algonquin
Comité organisateur pour la SAO 2014
La collectivité dans son ensemble, y compris les immigrants, profite du travail du PLIO. En peu de temps, nous avons semé ensemble des graines pour le développement d’Ottawa.

Dick Stewart
Conseil du PLIO
J’ai été heureuse de voir une programmation relative à l’intégration du territoire algonquin et à la culture autochtone dans le cadre de la SAO 2014. Veuillez…

Linda Manning
Agrégée supérieure, Université d'Ottawa
Le PLIO contribue à regrouper et à partager des ressources limitées en maximisant l’effet d’une approche collective dans le domaine de l’enseignement.

Walter Piovesan
Directeur adjoint en éducation, Ottawa Carleton District School Board
Nous sommes très heureux d’avoir réalisé le rapport Le cout de renonciation de ne pas investir dans les services d’interprétariat – c’est tellement important de…

Hindia Mohamoud, directrice, PLIO
Historiquement, les immigrants ont toujours joué un rôle important à Ottawa. Ils participent à notre prospérité économique, diversifient notre culture et contribuent…

Jim Watson
Maire d'Ottawa

Clinique sans rendez-vous : Rendre les services de santé mentale accessibles à tous

April 30, 2021

La mission de la clinique de counseling sans rendez-vous d’Ottawa est d’aider les résidents ottaviens aux prises avec des problèmes de santé mentale en leur donnant accès immédiatement à des services de counseling. Le programme est offert par différents partenaires communautaires situés dans huit bureaux à Ottawa et trois endroits dans la région environnante (Cornwall, Deep River et Carleton Place). Les services sont gratuits et disponibles en anglais, français, arabe, espagnol et mandarin. Une liste des lieux et des langues utilisées est disponible sur le site Web de la clinique.

L’une des principales réussites du programme est qu’il n’y a pas de liste d’attente. Les clients peuvent accéder à un soutien en temps opportun et le recevoir lorsqu’ils se sentent prêts à s’attaquer à leur problème. Les clients sont desservis le jour même et si le bureau où ils appellent n’a pas de place disponible ce jour-là, ils sont dirigés vers un autre bureau. Dans le cas de la clinique sans rendez-vous d’Ottawa, environ trois quarts des quelque trois mille clients desservis chaque année n’ont pas eu besoin de poursuivre le counseling à moyen ou long terme. Les autres sont orientés vers d’autres services de counseling.

La clinique s’occupe d’un large éventail de problèmes de santé mentale qui empêchent les personnes de fonctionner pleinement, dont des problèmes reliés à des défis au sein des relations, de la famille, du milieu de travail, etc. Non seulement les personnes reçoivent immédiatement de l’aide mais leur niveau de détresse diminue également.

Une autre caractéristique unique du programme est que les clients nécessitant des services dans une langue autre que l’anglais ou le français peuvent voir un conseiller qui comprend leurs pratiques culturelles et parle leurs langues. «Il est important d’avoir une connaissance professionnelle mais aussi une compétence culturelle de façon à ce que quand les gens viennent pour du counseling, ils sont dans cet contexte ethnique et culturel », precise Mirjana Probic, coordinatrice de la Clinique de counseling sans rendez-vous aux Jewish Family Services d’Ottawa.

C’est tout aussi important pour les immigrants de deuxième génération qui maitrisent très bien l’anglais ou le français mais ont leurs propres pratiques culturelles. Même s’ils sont à l’aise à communiquer dans les deux langues officielles et peuvent être desservis par n’importe quel conseiller professionnel, ce qui est plus important pour eux est que le conseiller connaisse leur environnement culturel parce que ce sera ainsi plus facile pour eux de communiquer les problèmes qu’ils ont.

Le programme vient de lancer un projet pilote visant spécifiquement la population africaine, caribéenne, noire (ACN). Les clients qui ont besoin de ce service peuvent le recevoir en anglais, français et arabe. Le projet est un succès et cherche un financement à long terme. Il y a d’autres services pour des groupes spécifiques comme les personnes LGBT2SQ+ nonobstant les groupes culturels et racialisés auxquels elles appartiennent.

L’idée de démarrer ce service de clinique de counseling sans rendez-vous a germé en 2014 après avoir réalisé que le manque de services thérapeutiques et cliniques menait à une situation où de nombreux clients se retrouvaient aux urgences des hôpitaux. Avec le modèle de clinique sans rendez-vous, les clients obtiennent des services rapidement et peuvent être référés à d’autres services d’aide qui ne sont pas nécessairement du counseling.

« On peut les mettre en contact avec des services spécifiques dans la communauté, comme le logement, l’aide juridique, l’assistance sociale, car certaines personnes, en particulier les nouveaux arrivants, ne connaissent pas l’existence de ces services. » explique Pobric.

Fiches d’information multilingues