Notre partenariat avec le PLIO est d’importance cruciale pour assurer la réussite de nos clients. La participation du PLIO a dynamisé nos projets.

Ying Xie
Gestionnaire, Ottawa Chinese Community Services Centre
Notre atelier de la SAO 2014 a contribué de manière considérable à dynamiser l’action sur la question de l’équité en connectant des professionnels qui autrement…

Yumi Kotani
Gestionnaire, Projet Équité d’Ottawa
La SAO permet aux participants de sentir qu’ils font partie de la collectivité et elle permet à la collectivité d’améliorer sa capacité d’attraction et de rétention…

Caroline Andrew
Prefesseur, Université d'Ottawa
La collectivité dans son ensemble, y compris les immigrants, profite du travail du PLIO. En peu de temps, nous avons semé ensemble des graines pour le développement d’Ottawa.

Dick Stewart
Conseil du PLIO
Le Centre de services communautaires chinois d’Ottawa est tellement heureux de s’être joint à la table sectorielle sur la santé et le bienêtre du PLIO. Il est clair…

Wendy Tang, Centre de services communautaires chinois d’Ottawa
Je suis très impressionnée par le niveau d’énergie et l’engagement des intervenants autour de la table et j’ai hâte de prolonger la collaboration entre le PLIO et…

Marcela Tapia
Santé publique d’Ottawa
Le séminaire de la SAO sur la nutrition et la santé des femmes immigrantes était un pas dans la bonne direction pour réduire l’écart entre les chercheurs en milieu…

Joséphine Etowa
Professeure agrégée , École des sciences infirmières, Université d'Ottawa
Le Collège Algonquin a vraiment accueilli le monde entier hier! D’Irak, d’Iran, ou de Russie, et bien d’autres pays, nous avons accueilli près de 150 nouveaux arrivants…

Collège Algonquin
Comité organisateur pour la SAO 2014
Le Conseil du PLIO est déterminé à jouer un rôle de premier plan. En quelques années, nous avons mis de l’avant une vision et des priorités communes, et nous en sommes…

Salimatou Diallo
Vice-président, Conseil du PLIO;, Assemblée de la francophonie de l’Ontario
Historiquement, les immigrants ont toujours joué un rôle important à Ottawa. Ils participent à notre prospérité économique, diversifient notre culture et contribuent…

Jim Watson
Maire d'Ottawa

Connecter les nouveaux arrivants burundais grâce à WhatsApp

June 14, 2018

Justine Nkurunziza est une femme extraordinaire. Dans son Burundi natif, elle était une militante pour les droits humains, particulièrement ceux des femmes et des enfants. Elle a aussi travaillé avec Action Aid International au Burundi, avant d’arriver à Ottawa en tant que réfugiée en 2016. Justine a toujours été animée par la passion d’aider les autres.

« Quand je suis arrivée à Ottawa comme personne âgée, j’ai trouvé l’intégration difficile » explique-t-elle. « Je savais au fond de mon cœur que je devais prendre soins des plus jeunes qui avaient immigré du Burundi. » Alors qu’elle était à la recherche d’un emploi et d’une formation professionnelle, elle s’est retrouvée à s’occuper, comme cheffe de file, d’un réseau de nouveaux arrivants burundais.

Justine a créé un groupe What’s App avec 252 membres de la communauté burundaise vivant dans la région de la capitale nationale. Grâce à son groupe What’s App, elle partage des informations sur les services d’établissement, les services de garde et les transports publics, ainsi que des histoires d’intérêt pour la communauté burundaise. Le groupe sert aussi de canal pour des dons comme des biens matériels, qui sont offerts par les nouveaux arrivants, et par la suite redistribués aux membres du groupe selon leurs besoins. Le groupe communique en français et en kirundi. « Ceux d’entre nous qui sont nés avant l’ère des ordinateurs ont vraiment besoin de ce type de soutien » dit en rigolant Justine.

Justine Semonde et Justine Nkurunziza

« Justine Nkurunziza est vraiment fantastique » affirme Justine Semonde, qui est arrivée à Ottawa du Burundi en 2008. Les deux Justine se connaissaient déjà au Burundi, elles s’étaient rencontrées à leur église locale. « Quand je lui ai dit que je cherchais un emploi, elle a immédiatement voulu m’aider. Elle m’a ajoutée au groupe What’s App. Elle est une figure maternelle pour tous les membres du groupe. Nous nous appuyons sur les informations importantes qu’il y a dans son groupe What’s App, ça va de l’endroit où on peut trouver une télé usagée, un siège auto pour enfant ou un four à microondes, à comment trouver un travail au Canada. »

« Grâce à Justine, je suis maintenant en contact avec le Conseil Économique et Social d’Ottawa Carleton et le Centre de services communautaires de Vanier, deux organismes qui m’aident actuellement dans ma recherche d’emploi » explique Justine Semonde. « J’ai été très inspirée par son militantisme au Burundi, ainsi que sa passion et son énergie à aider les nouveaux arrivants burundais dans notre communauté. Ce sont les raisons pour lesquelles j’ai choisi de la nommer comme Ambassadrice accueillante d’Ottawa, un prix qu’elle mérite vraiment. »

« Je me sens honorée de recevoir ce prix », dit Justine Nkurunziza avec son sourire chaleureux. « Je n’y pense pas à deux fois avant d’aider les autres, c’est naturel. Je n’avais pas réalisé à quel point les gens appréciaient mes petits gestes. » « Elle agit même comme mentore pour les jeunes nouveaux arrivants burundais, les encourageant à continuer leurs études après l’école secondaire. Justine incarne les qualités d’accueil, d’ouverture et de générosité. Elle est tellement une mère joviale pour nous tous! »