Le PLIO contribue à regrouper et à partager des ressources limitées en maximisant l’effet d’une approche collective dans le domaine de l’enseignement.

Walter Piovesan
Directeur adjoint en éducation, Ottawa Carleton District School Board
Notre atelier de la SAO 2014 a contribué de manière considérable à dynamiser l’action sur la question de l’équité en connectant des professionnels qui autrement…

Yumi Kotani
Gestionnaire, Projet Équité d’Ottawa
Le Centre de services communautaires chinois d’Ottawa est tellement heureux de s’être joint à la table sectorielle sur la santé et le bienêtre du PLIO. Il est clair…

Wendy Tang, Centre de services communautaires chinois d’Ottawa
Le séminaire de la SAO sur la nutrition et la santé des femmes immigrantes était un pas dans la bonne direction pour réduire l’écart entre les chercheurs en milieu…

Joséphine Etowa
Professeure agrégée , École des sciences infirmières, Université d'Ottawa
Notre partenariat avec le PLIO est d’importance cruciale pour assurer la réussite de nos clients. La participation du PLIO a dynamisé nos projets.

Ying Xie
Gestionnaire, Ottawa Chinese Community Services Centre
J’ai été heureuse de voir une programmation relative à l’intégration du territoire algonquin et à la culture autochtone dans le cadre de la SAO 2014. Veuillez…

Linda Manning
Agrégée supérieure, Université d'Ottawa
Le Conseil du PLIO est déterminé à jouer un rôle de premier plan. En quelques années, nous avons mis de l’avant une vision et des priorités communes, et nous en sommes…

Salimatou Diallo
Vice-président, Conseil du PLIO;, Assemblée de la francophonie de l’Ontario
La SAO permet aux participants de sentir qu’ils font partie de la collectivité et elle permet à la collectivité d’améliorer sa capacité d’attraction et de rétention…

Caroline Andrew
Prefesseur, Université d'Ottawa
Le travail et l’expertise que le PLIO apporte à notre communauté est si important que cela nous aide à construire des ponts et à briser les silos. Je suis impatient…

Jim Watson, Maire d’Ottawa
Nous sommes très heureux d’avoir réalisé le rapport Le cout de renonciation de ne pas investir dans les services d’interprétariat – c’est tellement important de…

Hindia Mohamoud, directrice, PLIO

La plus grande murale de la ville transforme un immeuble de la Societé de logement communautaire d’Ottawa

November 5, 2018

La plus grande murale de la ville qui s’intituleTransformation : Ottawa accueillante a été dévoilée le 3 novembre au 215, rue Wurtemburg.

La murale qui orne l’immeuble vise à souligner la diversité au sein de la collectivité comme source d’enrichissement. Elle est installée sur la façade sud de l’immeuble, qui donne sur la rue Rideau.

Le thème de la murale est venu de son objectif, qui est de célébrer la Semaine d’accueil d’Ottawa, un ensemble d’activités qui ont lieu tous les ans pour témoigner de l’accueil et de l’hospitalité authentiques des résidents d’Ottawa envers les nouveaux arrivants. Cette murale deviendra un élément patrimonial de la Semaine.

Le papillon orné de yeux de toutes les couleurs a été conçu par l’artiste professionnelle et animatrice de projets artistiques communautaires Claudia Salguero à la suite de conversations avec des résidents de partout dans la ville. Après quoi, Madame Salguero a réuni une équipe de bénévoles dévoués de la collectivité qui ont créé la murale, pièce par pièce, à divers endroits dans la ville. Chacun des 68 panneaux de quatre pieds sur quatre pieds dont est composée la murale Ottawa accueillante a été fixé sur la façade du 215, rue Wurtemburg.

Ce projet a été rendu possible grâce à un partenariat entre la Société de logement communautaire d’Ottawa (LCO), le Partenariat local pour l’immigration d’Ottawa, le Cercle des locataires du 215, rue Wurtemburg, et le Centre de ressources communautaires de la Basse-Ville.

Le Fonds pour la diversité dans les arts de la Ville d’Ottawa ainsi que l’organisme Prévention du crime Ottawa et LCO ont fourni les fonds nécessaires à sa création.

Citations:

« LCO est honorée de pouvoir servir de vitrine à ce projet, qui contribuera au sentiment de fierté de ses locataires pendant plusieurs années à venir. Le thème de la murale et sa réalisation sont le fruit d’un processus inclusif et d’un effort collectif. Plus de 60 bénévoles des quatre coins de la ville ont participé à sa création sous la direction de l’artiste et intervenante communautaire, Claudia Salguero. Cette œuvre témoigne de la diversité de notre ville et des communautés de LCO. »
Stéphane Giguère, président-directeur général de LCO

« La Ville d’Ottawa est fière de financer le programme À vos pinceaux! qui encourage les jeunes à risque à employer leurs talents artistiques à la création de murales extérieures dans des quartiers enlaidis par les graffitis. Cette murale a vu le jour grâce à l’esprit communautaire, et reflète de manière créative notre collectivité diverse et inclusive. Les nouveaux arrivants représentent un élément essentiel à la croissance continue, au caractère vibrant et à la prospérité économique de notre ville. »
Le maire Jim Watson, Ville d’Ottawa

« Ce magnifique projet ajoute à la richesse visuelle de la Basse-Ville, un quartier qui depuis toujours est connu pour sa diversité culturelle et l’intégration des nouveaux arrivants. »
Matt Beutel, directeur général, Centre de ressources communautaires de la Basse-Ville

« Nous sommes heureux d’assister aujourd’hui au dévoilement de la murale Transformation, qui a été créée par la collectivité pour la collectivité dans le but de célébrer la diversité d’Ottawa, de souligner l’importance de l’inclusion et de mieux faire connaître l’apport des nouveaux arrivants à Ottawa. . Le partenariat à l’origine de cette murale illustre le pouvoir des partenariats et les avantages de réunir diverses perspectives. Un gros merci à Claudia Salguero, responsable de la direction artistique. Cette murale a pu voir le jour grâce à sa créativité, sa ténacité, son travail acharné et sa capacité à rassembler autant de bénévoles partout dans la ville. Transformation a été inspirée par la Semaine d’accueil d’Ottawa, un ensemble d’activités qui ont lieu annuellement pour témoigner de l’accueil et de l’hospitalité authentiques des résidents d’Ottawa envers les nouveaux arrivants de partout au monde qui viennent joindre nos rangs au sein de la collectivité. Cette murale nous invite à accueillir avec ouverture nos différences, à apprendre les uns des autres et à devenir de meilleures personnes et une meilleure collectivité. Nous sommes particulièrement heureux de savoir que cette murale sera un élément patrimonial permanent de la Semaine d’accueil d’Ottawa. »
Hindia Mohamoud, directrice, PLIO

Au sujet de LCO
La Société de logement communautaire d’Ottawa (LCO) fournit environ 15 000 logements à plus de 32 000 locataires, y compris des aînés, des parents, des enfants, des couples, des célibataires et des personnes ayant des besoins spéciaux dans un grand nombre de communautés de la ville d’Ottawa. LCO veille au logement d’une population diversifiée sur les plans linguistiques, ethniques et culturels. LCO est le plus important fournisseur de logements sociaux à prix abordable à Ottawa, ville dont elle gère les deux tiers du parc de logements sociaux, et est le deuxième plus important fournisseur dans tout l’Ontario.

Au sujet du PLIO
Le Partenariat local pour l’immigration d’Ottawa (PLIO) est un partenariat multisectoriel regroupant 60 organismes locaux qui travaillent ensemble sur une vision partagée et des priorités communes conçues pour renforcer les capacités locales permettant d’attirer, d’établir et d’intégrer les immigrants dans cinq secteurs : l’éducation; l’intégration économique; la santé et le bien-être; les langues; et l’intégration sociale et civique.

Au sujet du Centre de ressources communautaires de la Basse-Ville
Le Centre de ressources communautaires de la Basse-Ville travaille à améliorer la qualité de vie individuelle et collective des résidentes et résidents du quartier en favorisant la participation communautaire.

Faits en bref :

  • Plus de 60 bénévoles de la collectivité ont participé à la peinture de la murale.
  • La murale est composée de 68 panneaux de quatre pieds sur quatre pieds.
  • Les bénévoles ont consacré 147 heures à la création de la murale.
  • Les participants qui se sont portés bénévoles pour ce projet représentent 32 pays distincts.
  • L’artiste a animé 49 ateliers de peinture.