Nous sommes très heureux d’avoir réalisé le rapport Le cout de renonciation de ne pas investir dans les services d’interprétariat – c’est tellement important de…

Hindia Mohamoud, directrice, PLIO
Je suis très impressionnée par le niveau d’énergie et l’engagement des intervenants autour de la table et j’ai hâte de prolonger la collaboration entre le PLIO et…

Marcela Tapia
Santé publique d’Ottawa
Historiquement, les immigrants ont toujours joué un rôle important à Ottawa. Ils participent à notre prospérité économique, diversifient notre culture et contribuent…

Jim Watson
Maire d'Ottawa
Notre partenariat avec le PLIO est d’importance cruciale pour assurer la réussite de nos clients. La participation du PLIO a dynamisé nos projets.

Ying Xie
Gestionnaire, Ottawa Chinese Community Services Centre
Le PLIO contribue à regrouper et à partager des ressources limitées en maximisant l’effet d’une approche collective dans le domaine de l’enseignement.

Walter Piovesan
Directeur adjoint en éducation, Ottawa Carleton District School Board
La SAO permet aux participants de sentir qu’ils font partie de la collectivité et elle permet à la collectivité d’améliorer sa capacité d’attraction et de rétention…

Caroline Andrew
Prefesseur, Université d'Ottawa
Notre atelier de la SAO 2014 a contribué de manière considérable à dynamiser l’action sur la question de l’équité en connectant des professionnels qui autrement…

Yumi Kotani
Gestionnaire, Projet Équité d’Ottawa
Le séminaire de la SAO sur la nutrition et la santé des femmes immigrantes était un pas dans la bonne direction pour réduire l’écart entre les chercheurs en milieu…

Joséphine Etowa
Professeure agrégée , École des sciences infirmières, Université d'Ottawa
Le Canada a été façonné par des gens venus des quatre coins du monde pour bâtir ce pays. La Semaine d’accueil à Ottawa offre une plateforme aux résidents d’Ottawa…

Alex Munter, président du Conseil du PLIO et président-directeur général du Centre hospitalier pour enfants de l’est de l’Ontario et Centre de traitement pour enfants d’Ottawa.
La collectivité dans son ensemble, y compris les immigrants, profite du travail du PLIO. En peu de temps, nous avons semé ensemble des graines pour le développement d’Ottawa.

Dick Stewart
Conseil du PLIO

Le pouvoir des médias sociaux pour connecter les nouveaux arrivants

June 14, 2018

« Jean Roberth Souza fait une différence en tant que bénévole actif au sein de la communauté brésilienne d’Ottawa » affirme Priscila Gondim Alves. « Il a aidé de nombreux nouveaux arrivants à Ottawa, moi y comprise, avec ses connaissances, sa bonne volonté, son amitié et sa générosité d’esprit. Il a rendu cette ville plus agréable à vivre avec plus d’opportunités pour tous. »

Jean Roberth a émigré du Brésil il y a une décennie et il est devenu un professionnel des technologies de l’information et de la communication (TIC) accompli. Grâce à ses contributions sur la page Facebook de la communauté brésilienne, qui a plus de 6 000 abonnés, il a guidé de nombreux nouveaux arrivants, leur donnant des informations sur les foires d’emplois, les services spécialisés pour nouveaux arrivants, les programmes de soutien à l’emploi, la formation linguistique, ainsi que le tourisme, et les activités culturelles gratuites. Jean Roberth a également travaillé pour un projet spécial d’immigration visant à attirer des professionnels éduqués à l’étranger dans le secteur des TIC au Canada.

Jean Roberth Souza et Priscila Gondim Alves

« Je sais, de part ma propre expérience, que c’est difficile au début quand vous arrivez dans une nouvelle ville et un nouveau pays » dit Jean Roberth. « Quand je suis venu à Ottawa il y a dix ans, les médias sociaux n’existaient pas vraiment et, en tant que nouvel arrivant, vous avez besoin d’informations rapides sur les services, y compris ceux offerts par les agences d’établissement. »

« Le premier emploi que j’ai trouvé il y a deux ans à Ottawa c’est grâce à une annonce de foire d’emplois postée par Jean Roberth sur la page Facebook de la communauté brésilienne » explique Priscila. « Être un nouvel arrivant, même avec un diplôme en droit, ça a été difficile de trouver un emploi. Ce travail était très spécial parce qu’il représentait ma première expérience professionnelle canadienne et j’en ai beaucoup retiré. Cependant, cet emploi ne fut en fait qu’un pont pour passer à l’étape suivante et j’ai reçu une offre de travail d’un fabriquant international de produits de luxe. »

« Je dois avouer que la première fois que j’ai entendu parler d’Ottawa, les gens me disaient que ce serait un endroit ennuyeux pour vivre » ajoute Priscila. « Au contraire, Ottawa est une ville absolument vibrante, amicale et accueillante, pleine d’opportunités pour ceux qui veulent étudier et travailler fort afin d’avoir une vie prospère. Jean Roberth m’a aidée à briser ce stéréotype. »

« Je suis très honoré d’être reconnu comme Ambassadeur accueillant d’Ottawa », dit Jean Roberth. « Mon rêve est de créer une communauté brésilienne plus unie grâce aux médias sociaux. » On estime que près de 2 000 Brésiliens vivent dans la région de la capitale nationale dont 500 sont des étudiants internationaux.