Le Conseil du PLIO est déterminé à jouer un rôle de premier plan. En quelques années, nous avons mis de l’avant une vision et des priorités communes, et nous en sommes…

Salimatou Diallo
Vice-président, Conseil du PLIO;, Assemblée de la francophonie de l’Ontario
Historiquement, les immigrants ont toujours joué un rôle important à Ottawa. Ils participent à notre prospérité économique, diversifient notre culture et contribuent…

Jim Watson
Maire d'Ottawa
Je suis très impressionnée par le niveau d’énergie et l’engagement des intervenants autour de la table et j’ai hâte de prolonger la collaboration entre le PLIO et…

Marcela Tapia
Santé publique d’Ottawa
La collectivité dans son ensemble, y compris les immigrants, profite du travail du PLIO. En peu de temps, nous avons semé ensemble des graines pour le développement d’Ottawa.

Dick Stewart
Conseil du PLIO
Le PLIO contribue à regrouper et à partager des ressources limitées en maximisant l’effet d’une approche collective dans le domaine de l’enseignement.

Walter Piovesan
Directeur adjoint en éducation, Ottawa Carleton District School Board
Le Centre de services communautaires chinois d’Ottawa est tellement heureux de s’être joint à la table sectorielle sur la santé et le bienêtre du PLIO. Il est clair…

Wendy Tang, Centre de services communautaires chinois d’Ottawa
Notre atelier de la SAO 2014 a contribué de manière considérable à dynamiser l’action sur la question de l’équité en connectant des professionnels qui autrement…

Yumi Kotani
Gestionnaire, Projet Équité d’Ottawa
Nous sommes très heureux d’avoir réalisé le rapport Le cout de renonciation de ne pas investir dans les services d’interprétariat – c’est tellement important de…

Hindia Mohamoud, directrice, PLIO
Notre partenariat avec le PLIO est d’importance cruciale pour assurer la réussite de nos clients. La participation du PLIO a dynamisé nos projets.

Ying Xie
Gestionnaire, Ottawa Chinese Community Services Centre
La SAO permet aux participants de sentir qu’ils font partie de la collectivité et elle permet à la collectivité d’améliorer sa capacité d’attraction et de rétention…

Caroline Andrew
Prefesseur, Université d'Ottawa

Initiatives de SPO en santé mentale

April 30, 2021

Par Manar El Malmi

Depuis le début de la pandémie de COVID, Santé publique Ottawa (SPO) continue de travailler avec les conseils scolaires, les partenaires communautaires multiculturels et racialisés et la collectivité dans son ensemble dans les domaines de la promotion de la santé mentale, la prévention du suicide et la réduction des dommages causés par l’usage de drogues.

La santé mentale et le bienêtre des résidents ottaviens continuent d’être la priorité de SPO et nous continuons à œuvrer avec nos partenaires sur les axes suivants.

Renforcer la collaboration et appuyer les initiatives communautaires :

L’équipe de santé mentale travaille en collaboration avec des partenaires externes et internes (événement Les enfants avant tout, Semaine de la santé mentale des Noir.e.s, réunion publique des petites entreprises). Voici les faits saillants de nos initiatives en 2021 :

  1. SPO travaille en collaboration avec la communauté ACN d’Ottawa pour disséminer les résultats de la recherche La santé mentale de la communauté noire d’Ottawa. Cela appuiera les partenaires communautaires dans leurs efforts visant l’amélioration de la qualité des services et l’accès aux informations et services chez les populations à risque. En outre, SPO est un membre actif et fier de la Coalition pour la santé mentale des Noir.e.s d’Ottawa aux côtés de plus de 20 chefs de file noirs incluant des parties prenantes clés, des membres de la communauté, des chercheurs, et des fournisseurs de services sociaux. Durant la Semaine de la santé mentale des Noir.e.s, SPO a collaboré avec ses partenaires pour organiser des activités visant à éliminer les barrières systémiques qui existent dans notre système de santé.
  1. Le 19 janvier 2021, SPO a coordonné et présenté une séance live sur YouTube de Conseils d’experts en santé mentale où le Dr Raj Bhatla, psychiatre en chef du Royal a partagé des conseils et des stratégies pour promouvoir la santé mentale et le bienêtre pendant ces temps difficiles, et où Linda Cove, infirmière en santé publique au sein de l’équipe de santé mentale de SPO, a parlé des ressources communautaires en santé mentale disponibles auprès des résidents.
  1. SPO en collaboration avec le Royal a développé une série de fiches d’information qui font la promotion de stratégies en santé mentale, proposent des messages clés et des ressources pour appuyer la communauté pendant la pandémie.
  1. SPO a collaboré avec le Centre de santé pour nouveaux arrivants d’Ottawa pour développer des vidéos multilingues en santé mentale en anglais, français, somali, arabe et mandarin étant donné que ces communautés connaissent des défis importants pour accéder aux services et ont historiquement une maitrise assez faible ou inexistante d’une des deux langues officielles.

Promotion de la santé mentale auprès des parents :

SPO continue d’appuyer le bienêtre mental des parents. Santé publique Ottawa a travaillé avec l’Équipe de Les enfants avant tout, le CHEO, et Initiative jeunesse pour organiser et présenter en direct une réunion publique appelée Réunion publique virtuelle sur la santé mentale et la dépendance chez les jeunes le 11 février 2021. Cet événement a offert aux parents et aux jeunes l’occasion de poser des questions à différents experts du domaine de la santé mentale et de la dépendance chez les jeunes, y compris où trouver de l’aide. Une nouvelle ressource en santé mentale a aussi été lancée, un « Guide Savoir quoi faire » pour aider les jeunes, parents et aidants à parler de santé mentale, à être prêts et à connaître des stratégies d’adaptation positives y compris les appuis et services.

Plus récemment, nous avons développé deux fiches d’information pour aider les parents et les enfants. La fiche « Bonnes pratiques en matière de résilience » offre aux parents des stratégies pour protéger leur propre santé mentale, alors que la fiche « Comment aider vos enfants à gérer le stress » propose aux parents des trucs concrets pour appuyer leurs enfants. Les deux fiches disposent d’une liste de ressources en santé mentale et dépendance disponibles dans la communauté et il y a de petites vidéos qui accompagnent ces fiches.

Nous avons aussi entendu de la part de certains membres de la communauté que la quantité d’informations disponibles pouvait être écrasante. Pour soutenir les personnes qui cherchent d’autres moyens de recevoir de l’information, nous avons mis en ligne de petites vidéos qui donnent des conseils sur comment aider la santé mentale de vos enfants et de votre santé mentale pendant la pandémie.

Le 8 avril, SPO a organisé une séance d’information pour les parents et les jeunes somalis sur la santé mentale et la COVID-19.

Appui aux petites entreprises :

Récemment, SPO a appuyé une réunion publique pour les petites entreprises et créé des informations pour ces dernières, y compris des conseils pour les commerçants pour aider leurs employés, ainsi que des stratégies et ressources en santé mentale pour les propriétaires de petites entreprises. Ces différentes ressources sont disponibles sur notre site : Nous préparons actuellement une vidéo pour les milieux de travail qui propose des conseils et des stratégies pour promouvoir la santé mentale en milieu de travail pendant la pandémie. L’idée est de partager cette vidéo avec nos contacts pendant la Semaine de la santé mentale en mai.

Chefs de file confessionnels :

Selon les résultats de l’étude La santé mentale de la communauté noire d’Ottawa, le 3e lieu le plus souvent cité pour aller chercher de l’appui en santé mentale par les participants ACN était les centres cultuels. Les chefs de file religieux sont souvent le premier point de contact quand des personnes et des familles font face à des problèmes de santé mentale ou à des événements traumatiques. Ils jouent un rôle important pour démystifier les maladies mentales dans leurs communautés en encourageant les personnes à aller chercher de l’aide, en comprenant et en orientant leurs coreligionnaires vers des services disponibles. Suite à une étude de besoins menée auprès des chefs de file religieux à l’automne 2020, l’équipe de santé mentale de SPO a développé une formation en santé mentale et prévention de crise pour les chefs de file confessionnels. La formation a été livrée au Conseil interconfessionnel de la région de la capitale en février 2021 et au Diocèse anglican d’Ottawa en mars 2021. Un total de 32 chefs de file confessionnels ont été formés entre janvier et mars 2021. La séance dure moins de deux heures. Les objectifs sont de discuter de :

  1. La santé mentale et la maladie mentale;
  2. Facteurs de protection et de risque;
  3. La stigmatisation;
  4. Soutien de crise et prévention au suicide;
  5. Autosoins chez les chefs religieux;
  6. Ressources en santé mentale à Ottawa;
  7. Occasions d’apprentissage.

Stigmatisation :

En septembre dernier SPO a publié un énoncé de position intitulé Stigmatisation et COVID-19 pour condamner la stigmatisation et les préjugés à l’endroit des personnes ayant contracté le virus, des personnes perçues comme véhiculant le virus à cause de leur apparence, et les personnes perçues comme provenant de la région d’origine du virus de la COVID-19.  De la formation sur la stigmatisation et la COVID-19 a été développé et offerte au personnel interne, et partagée à l’externe notamment avec les élus. La séance de formation sur la stigmatisation et la COVID-19 porte sur les différentes étapes pour prévenir la stigmatisation, y compris l’utilisation de la langue première de la personne.

Temps D’EN parler et la Semaine de la santé mentale 3-9 mai

Santé publique Ottawa organise une activité le 5 mai 2021 pour célébrer la Semaine de la santé mentale et pour lancer les nouvelles vidéos temps D’EN parler avec l’appui du Secrétariat de la lutte contre le racisme de la Ville. Santé publique Ottawa étend sa campagne temps D’EN parler pour inclure trois vidéos sur les conséquences du racisme, parler du racisme avec les jeunes, et l’importance des alliés. Les vidéos se fondent sur des histoires de vie pour discuter de la définition du racisme, des différentes formes de racisme, et des répercussions du racisme sur la santé mentale. Elle offre aussi des stratégies pour s’ajuster et prendre soin de sa santé mentale. Ces vidéos seront disponibles en arabe, en mandarin et en somali.

Manar El Malmi est une infirmière à Santé publique Ottawa