Le Centre de services communautaires chinois d’Ottawa est tellement heureux de s’être joint à la table sectorielle sur la santé et le bienêtre du PLIO. Il est clair…

Wendy Tang, Centre de services communautaires chinois d’Ottawa
Notre partenariat avec le PLIO est d’importance cruciale pour assurer la réussite de nos clients. La participation du PLIO a dynamisé nos projets.

Ying Xie
Gestionnaire, Ottawa Chinese Community Services Centre
La collectivité dans son ensemble, y compris les immigrants, profite du travail du PLIO. En peu de temps, nous avons semé ensemble des graines pour le développement d’Ottawa.

Dick Stewart
Conseil du PLIO
Les immigrants sont essentiels pour Ottawa. Il est crucial de reconnaître leur contribution à notre vitalité culturelle et économique.

Jessica Brichta
Le Conference Board du Canada
Notre atelier de la SAO 2014 a contribué de manière considérable à dynamiser l’action sur la question de l’équité en connectant des professionnels qui autrement…

Yumi Kotani
Gestionnaire, Projet Équité d’Ottawa
Nous sommes très heureux d’avoir réalisé le rapport Le cout de renonciation de ne pas investir dans les services d’interprétariat – c’est tellement important de…

Hindia Mohamoud, directrice, PLIO
Le Conseil du PLIO est déterminé à jouer un rôle de premier plan. En quelques années, nous avons mis de l’avant une vision et des priorités communes, et nous en sommes…

Salimatou Diallo
Vice-président, Conseil du PLIO;, Assemblée de la francophonie de l’Ontario
La Ville d’Ottawa continuera à jouer un rôle prépondérant pour la mise en œuvre de la Stratégie pour l’immigration à Ottawa, tout comme pour la fondation du PLIO.  

Steve Desroches
Conseiller municipal et maire suppléant d’Ottawa
Le séminaire de la SAO sur la nutrition et la santé des femmes immigrantes était un pas dans la bonne direction pour réduire l’écart entre les chercheurs en milieu…

Joséphine Etowa
Professeure agrégée , École des sciences infirmières, Université d'Ottawa
Le Collège Algonquin a vraiment accueilli le monde entier hier! D’Irak, d’Iran, ou de Russie, et bien d’autres pays, nous avons accueilli près de 150 nouveaux arrivants…

Collège Algonquin
Comité organisateur pour la SAO 2014

La Ville va explorer l’idée d’approvisionnements à caractère social pendant la phase post-COVID-19

March 25, 2021

Par le conseiller King Rawlson

Dans le cadre des efforts de relance post-COVID-19 de la Ville d’Ottawa, le Conseil municipal a voté en faveur d’une motion demandant à l’agent principal des achats d’identifier les opportunités permettant d’inclure et d’encourager l’utilisation par la Ville de projets d’approvisionnement à caractère social et d’entreprises sociales lors des achats de la Ville.

La motion, présentée par la conseillère Laura Dudas, demandait à l’agent principal des achats de travailler en étroite collaboration avec le Comité de développement économique de la Ville, la direction des services sociaux, le Groupe de travail sur les besoins humains, ainsi que les parties prenantes, comme Centraide Est Ontario et la Fondation communautaire d’Ottawa, Buy Social Canada et autres, afin de s’assurer que les efforts économiques menés par les citoyens, le renforcement des capacités des achats à caractère social locaux et les initiatives de création d’emploi soient inclus dans la stratégie de relance globale de la Ville.

J’ai été extrêmement heureux que le personnel de la Ville reçoive de telles instructions car les opportunités d’achats à caractère social ont le potentiel de réduire plusieurs barrières, dont la discrimination et les désavantages économiques, qui empêchent l’égalité des chances. Cela inclut ceux qui éprouvent des difficultés à rentrer sur le marché du travail, comme les jeunes avec des vulnérabilités, et ceux issus de communautés aux prises avec l’iniquité qui ont fait face historiquement à la discrimination les empêchant d’avoir un accès équitable aux opportunités économiques.

Rawlson King, conseiller municipal d’Ottawa pour Rideau-Rockcliffe.

Par conséquent, afin d’assurer le développement de procédures des plus efficaces en matière d’achats à caractère social, j’ai présenté une demande supplémentaire à l’agent principal des achats lors de la réunion du Conseil le 10 février, demande acceptée par mes collègues du Conseil. Elle demande au personnel de la Ville :

  1. De développer une approche qui augmente la diversité de la chaine d’approvisionnement de la Ville en donnant à des pourvoyeurs divers un accès équitable aux processus d’achats de la Ville, particulièrement ceux des groupes les plus désavantagés, y compris les entrepreneurs racisés et autochtones; et
  2. D’explorer le potentiel d’augmenter le nombre d’emplois, de places d’apprentissage et de possibilités de formation, notamment pour les personnes ayant des désavantages économiques, y compris celles issues des communautés visant l’équité dont les Autochtones, les groupes racisés/minorités visibles, les personnes handicapées, les nouveaux arrivants/immigrants, les femmes et les personnes LGBTQ+.

Ayant été le premier Noir élu conseiller municipal à Ottawa, je crois qu’il est nécessaire de travailler sur les problèmes importants pour les communautés racisées, particulièrement la création et le développement d’opportunités économiques. Par exemple, lors des consultations communautaires et de la planification pour le tout nouveau Secrétariat de la lutte contre le racisme de la Ville d’Ottawa, les groupes de Noirs, de personnes racisées, d’Autochtones et les groupes religieux ont exprimé leurs besoins concernant l’emploi et le développement économique. Leurs demandes comprennent entre autres :

  • L’augmentation des emplois et occasions de formation à la Ville d’Ottawa.
  • L’offre de programmes de mentorat comme tremplin vers l’emploi pour les personnes racisées.
  • L’amélioration de l’accès à des programmes de formation et d’emploi de bonne qualité.
  • Le soutien aux entreprises grâce au développement de politiques d’achats à caractère social par la Ville.

Je crois que la motion et la demande déposées au Conseil contribueront au changement et à répondre à ces demandes. Je crois également que la motion sur les achats à caractère social vient en complément du travail entrepris par le nouveau Secrétariat de la lutte contre le racisme de la Ville d’Ottawa.

Ces 18 derniers mois, la Ville a bougé rapidement pour mettre en œuvre de nouvelles mesures de lutte contre le racisme. Cela comprend des fonds dans le budget 2020 de la Ville pour créer le Secrétariat afin qu’il élimine le racisme systémique dans notre communauté et au sein de la Ville comme organisation. Le Secrétariat de la lutte contre le racisme mettra l’accent sur le racisme systémique et les barrières raciales dans les politiques, les stratégies, les services et les milieux de travail de la Ville.

Le Secrétariat de la lutte contre le racisme s’alignera avec le travail effectué dans le cadre de la Stratégie sur la condition féminine et l’équité de genre de la Ville et le Plan d’action de réconciliation municipal qui mettent en exergue les points communs dont : i) la livraison des services et la révision des politiques (changements systémiques); ii) la sensibilisation et l’éducation (formation); et iii) la représentation (changement structurel).

Le Secrétariat s’assurant qu’une optique d’anti-racisme est utilisée dans les politiques que la Ville développe, de manière à ce que les décisions que la Ville prend et que les services qu’elle fournit soient livrés à tous les résidents de façon équitable. Il travaillera également pour s’assurer que des stratégies solides concernant l’équité en matière d’emploi et le développement économique soient développées afin de réduire les inégalités.

Rawlson King est conseiller municipal d’Ottawa pour Rideau-Rockcliffe (quartier 13) et il est l’agent de liaison avec le Conseil pour les initiatives de relations ethnoculturelles et de lutte contre le racisme.